Fertility Belgium

Législation

La législation belge a défini le terme de «candidat parent » pour préciser qui est qualifié pour le traitement de la fertilité. Tous les hétérosexuels, homosexuels et les femmes célibataires adultes jusqu'à l'âge de 45 ans sont admissibles pour tous les traitements possibles de la fécondité (en particulier et y compris la fécondation in vitro ou FIV, mais aussi le traitement par insémination). L'on peut donc effectuer une stimulation ovarienne avec pickup jusqu'au 45ème anniversaire, (le replacement peut encore éventuellement être réalisé jusqu'à trois jours plus tard). Le replacement des embryons congelés peut encore se faire jusqu'au jour du 47ème anniversaire.

Depuis 2007, un système de remboursement est également en vigueur pour les traitements de la fertilité. Les patientes belges peuvent bénéficier d'un remboursement jusqu'à leur 43ème anniversaire. Elles peuvent encore entamer un traitement entre 43 et 45 ans, mais ce traitement ne sera plus remboursé. Très concrètement, cela signifie qu'à partir du 43ème anniversaire, l'embryologie et la médication pour les patientes traitées par FIV ne seront pas remboursées, mais bien les soins de base (comme les consultations, échographies, mesures des follicules et ponctions folliculaires, transferts d'embryons, éventuelles hospitalisations, etc.). Évidemment, cela ne vaut pas pour les patientes qui ne sont pas de nationalité belge.

Les coûts peuvent être consultés sur l'organigramme joint en annexe.